Quelle est la différence entre Content Fragments et Experience Fragments ?

AEM Tips

Il existe de nombreuses façons de modifier le contenu dans Adobe Experience Manager (AEM).  

Ces dernières années, alors que certains encourageaient l’adoption d’un nouveau concept de publication appelé « Headless CMS  », Adobe a introduit quelques nouvelles fonctions dans AEM pour répondre aux besoins des projets headless, les Content Fragments et les Expérience Fragments.  

Comme ils sont encore rarement utilisés et ne sont pas explicites, nous expliquerons aujourd’hui leurs différences et vous donnerons des idées pour leur utilisation dans votre prochain projet. 

L’essor du nouveau format de contenu par canal 

Traditionnellement, la plupart des modifications de contenu sont effectuées directement dans Adobe Experience Manager (AEM) sur une page ressemblant plus ou moins à une page de site Web : vous faites glisser et déposez des images du DAM sur une page, ajoutez des composants et saisissez (ou copiez/collez) votre texte.  

C’est ainsi qu’une page Web était modifiée il y a 20 ans, et c’est encore le cas aujourd’hui. 

Ces dernières années, de plus en plus de canaux ont vu le jour, comme les applications mobiles, les réseaux sociaux, les newsletters par e-mail, etc., qui pourraient et devraient bénéficier du contenu rédigé pour le site Web.  

Évidemment, le contenu ne doit pas être réutilisé à l’identique, il doit être adapté aux besoins de chaque canal : vous ne pouvez pas tweeter un article détaillé de plusieurs pages.  

Certaines approches de CMS consistent à séparer strictement le contenu de la présentation (contrairement à ce que font les CMS « monolithiques » traditionnels comme les anciennes versions d’AEM) et d’autres consistent à supprimer entièrement la présentation, que l’on appelle CMS « headless » [lien vers l’article headless]. 

Adobe n’a pas suivi le mouvement headless (bêtement) mais a fait en sorte de séparer le contenu et sa gestion au sein d’une même page. 

En effet, Adobe avec AEM permet aux utilisateurs de stocker des textes et des composants entiers dans le DAM, comme ce fut possible pour les images pendant de nombreuses années. Fondamentalement, il est possible de stocker deux types différents de conteneurs dans le DAM : les Content Fragments et les Expérience Fragments.

Les Expérience Fragments ne sont que quelques composants qui vont de pair

Commençons par expliquer ce qu’est un Experience Fragment. 

Imaginez le site Web d’un magazine de voyage. Il comporte différents types de teasers qui présentent un article intéressant.

Ces teasers comportent tous les mêmes éléments, c’est-à-dire un titre, une image, un texte court et le lien vers la page de l’article, bien qu’ils puissent paraître complètement différents selon l’endroit où ils sont utilisés, par exemple sur la page d’accueil, dans une barre latérale ou même dans le cadre d’une newsletter par e-mail. 

Un tel teaser peut être stocké en tant qu’Experience Fragment et utilisé à de nombreux endroits sur le site Web ou sur d’autres canaux.  

Des variations qui répondent aux exigences des différents canaux peuvent être créées, par exemple avec une image plus petite ou moins de texte.  

Un Experience Fragment, c’est un peu de contenu qui appartient à un même ensemble et qui a un rendu spécifique. Certains composants stockés ensemble peuvent être réutilisés n’importe où sur votre site et sur différents canaux.

Les Content Fragments sont des données structurées 

Les Content Fragments, quant à eux, sont uniquement des fragments de contenu. Ils n’ont aucun rendu spécifique.  

De plus, les Content Fragments sont du contenu structuré basé sur un modèle.  

Dans le back-end d’AEM, un utilisateur avancé crée un modèle de contenu à l’aide du Content Model Editor en définissant les différentes parties (attributs) du modèle de contenu, c’est-à-dire concrètement le type de contenu autorisé dans le Content Fragment. 

Par exemple, la biographie d’un auteur sur le site Web pourrait être modélisée comme un Content Fragment. Elle contient le prénom, le nom, l’adresse e-mail, un portrait et un texte biographique : il s’agit de la définition même du modèle de contenu du Content Fragment. 

Une fois qu’un modèle de Content Fragment a été défini, l’auteur peut créer autant de Content Fragments qu’il le souhaite : le prénom est Michael, le nom de famille est Grob, et ainsi de suite.  

Les Content Fragments stockent des données, mais pas d’informations sur le rendu.  

Pour différents cas d’utilisation, il est possible de créer des variantes de Content Fragments ayant la même structure, mais un contenu différent. Par exemple, le texte principal d’un article (un article peut également être modélisé comme un Content Fragment) peut être plus long ou plus court, selon le canal sur lequel il est utilisé.

Différences entre les Content Fragments et les Expérience Fragments 

Les Content Fragments ne sont que des données, basées sur un modèle qui définit la structure. La biographie de l’auteur, les adresses professionnelles, les éléments du glossaire ou même le contenu des teasers peuvent être stockés sous forme d’Experience Fragments (oui, vous pouvez créer des Experience Fragments à partir d’un Content Fragment !). 

Les Content Fragments peuvent être utilisés n’importe où sur le site Web, sur un canal alimenté par AEM ou par l’intermédiaire de l’API Content Services en utilisant une approche headless. 

Les Expérience Fragments, d’autre part, sont des expériences propres : contenu et mise en page. Ils peuvent consister en n’importe quel groupe de composants de tout type, sans aucune restriction quant à la structure du fragment. Ils peuvent être utilisés pour stocker tout contenu utilisé à plusieurs endroits sur le Web.

Content FragmentExperience Fragment
Données uniquement, sans mise en page.
Le modèle de données définit la structure d’un Content Fragment. 
Utilisé dans AEM ou via Content Services pour une approche « headless ».
Un Content Fragment peut appartenir à un Experience Fragment.
Contenu et mis en page.
Il peut s’agir d’un ensemble diversifié de composants divers.
Les Expérience Fragments peuvent être utilisés dans différentes variantes du site Web et sur des canaux externes.
Il n’est pas possible de créer un Content Fragment à partir d’un Experience Fragment.

Quand utiliser un Content Fragment ou un Experience Fragment 

Cela dépend en grande partie du cas d’utilisation.  

Les Expérience Fragments peuvent être utilisés librement dans des situations particulières, tandis que les Content Fragments nécessitent une certaine planification.  

Ces deux outils sont adaptés pour gérer efficacement les contenus fréquemment utilisés sans risque d’erreurs de copier/coller et peuvent être utilisés pour faire face à de nombreux défis dans le monde actuel axé sur le marketing.  

Si vous avez des doutes quant au moment et à la façon d’utiliser les Content Fragments ou les Expérience Fragments, ou si vous avez des questions concernant votre architecture de l’information, n’hésitez pas à nous contacter.  

Michael Grob

Michael Grob

Senior Consultant Digital Marketing

Souhaitez-vous recevoir le prochain article ?

Inscrivez-vous à notre newsletter et nous vous enverrons le prochain article sur Adobe Experience Manager.